Quel est le Truc des winemakers ?

Winemakers, faiseurs de vin ou gourous, qui sont les consultants du vin et quel est leur rôle dans l’élaboration d’un vin ?

wine-664818_640

Pratique née dans les vignobles du Nouveau Monde, elle s’est particulièrement développée dans le Bordelais. De nombreux propriétaires de domaines viticoles font désormais appel à des consultants. Surnommés les flying winemakers, ces derniers conseillent les domaines sur les techniques vitivinicoles à mettre en œuvre à travers le monde entier.

Ce sont souvent des œnologues réputés. Ils connaissent le terroir, bénéficient d’un grand savoir-faire et sont généralement eux même propriétaires de domaines : une aubaine pour les nouveaux acquéreurs de châteaux qui ne sont pas « du métier ». D’autant que l’on a pu observer que bon nombre des propriétés conseillées par les plus célèbres winemakers ont vu leur place augmenter dans les classements. Plutôt attrayant !

Doit-on s’inquiéter d’une possible uniformisation du goût des vins ?

Puisque différents domaines vont faire appel au même winemaker, les vins que celui-ci élabore pour chacun d’eux vont-ils se ressembler ? Si l’on ajoute à cela la course à la reconnaissance au travers d’une bonne note délivrée par Robert Parker, il est légitime de se poser la question.

Une chose est sûre, chaque winemaker a son propre style, sa signature. Le choix du consultant par le propriétaire dépend du type de vins qu’il souhaite produire. Un vin élaboré par Michel Rolland n’aura pas grand chose à voir avec un vin conçu par Denis Dubourdieu ; ils ont chacun un style de vin qui leur est propre.

Il ne faut pas oublier non plus que la technique œnologique n’est pas le seul critère à prendre en considération : le terroir est la combinaison de facteurs humains et naturels !  Ainsi la composition des sols et l’emplacement des vignes déterminent les particularités du vin. Le rôle du consultant est d’optimiser et de mettre en valeur ce terroir. En théorie, l’objectif n’est pas d’élaborer un vin qui plaira au plus grand nombre mais plutôt de révéler le caractère particulier d’un terroir, d’en obtenir le meilleur.

Share